Crowdlending

Le crowdlending s’impose comme une alternative de financement.

Le crowdlending est une variante du financement par la foule, qui provient des États-Unis. Les nouveaux modèles de financement affichent des taux de croissance exorbitants année après année. Le crowdlending est devenu une véritable alternative au financement bancaire bureaucratique, en particulier pour les petites entreprises, les indépendants ou les jeunes sociétés.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Le crowdlending signifie qu’un grand nombre de personnes (l’essaim, la foule) accordent des prêts à des personnes en quête de capitaux (= prêt). Cela se fait par l’intermédiaire de plateformes spécialisées sur Internet, qui établissent le contact entre les prêteurs et les emprunteurs et assument des activités de médiation et d’administration. De cette manière, les projets et les objets sont financés de manière ciblée sans que la banque ne soit impliquée en tant que prêteur. Pour diverses raisons, les emprunteurs potentiels ne reçoivent pas d’autres financements ou souhaitent diversifier leur structure de financement.
Le chercheur de capitaux présente son projet ou son produit sur la plateforme. Il sollicite la confiance des investisseurs afin qu’ils lui accordent la somme nécessaire pour une contrepartie financière. Les portails vérifient à l’avance la solvabilité des demandeurs et classent les futurs emprunteurs dans une classe de risque appropriée. Outre la description des objets d’investissement, les plateformes Internet publient le taux d’intérêt à payer par l’emprunteur, la durée et les autres modalités de remboursement du prêt. Une fois qu’un nombre suffisant de financiers a été trouvé, le prêt est versé.

Différentes formes

Prêts entre pairs

Les plateformes de crédit réunissent des demandeurs de crédit et des partisans, qui sont tous deux des particuliers. Pour la plupart, les investisseurs recherchent un rendement plus élevé de leur capital qu’avec les investissements financiers traditionnels. Ils accordent un prêt personnel aux particuliers.

Prêts entre entreprises

Dans ce cas, l’emprunteur est une entreprise qui souhaite mettre en œuvre un projet économique. Le projet doit être rentable, et les prêteurs attendent un retour sur investissement adapté au risque. Avec le Crowdfunding, les emprunteurs remplacent ou complètent un prêt d’entreprise de l’institution financière. Ils financent les nouveaux développements, les technologies innovantes ou les investissements de modernisation et la création d’entreprises.

Prêt social

Le prêt social est une forme particulière de prêt de foule dans laquelle l’aspect économique n’est pas l’objectif principal. Il s’agit de fournir de l’argent à un projet caritatif ou à une initiative à but non lucratif. L’aspect social du prêt prévaut, les prêteurs ne reçoivent aucune rémunération sous forme d’intérêts, de primes ou d’autres avantages.

Avantages

L’avantage des prêts à la foule pour les emprunteurs réside dans la simplicité de la distribution de l’argent. Si les prêteurs peuvent convaincre la foule du sens et de la rentabilité de leur projet, les entreprises ou les personnes qui ne sont pas solvables auprès des banques peuvent également recevoir un prêt. Les investisseurs gagnent plus d’intérêts qu’avec un investissement classique. Les risques de perte sont mieux répartis dans le cadre du crowdlending car un grand nombre de prêteurs ne fournissent généralement que de petites sommes d’argent à partir de 25 euros.