Fonds d'obligations

Avec ce type de fonds d’investissement, l’investisseur investit dans des titres cotés à intérêt fixe.

Quelles sont les différences entre les fonds d’obligations ?

La différenciation entre les fonds d’obligations résulte de la possibilité d’investir dans différents pays et de la diverses stratégies d’investissement en ce qui concerne la monnaie, la solvabilité et la structure des échéances.

Le fonds d’obligations réalise son rendement grâce aux facteurs suivants : les revenus provenant des paiements d’intérêts courus, les revenus provenant des changements de valeur (revenus de prix) et le commerce des titres.

Les intérêts sont fixes et font partie de la sécurité particulière de ces obligations. Toutefois, la valeur des obligations peut changer. En général, on peut observer que lorsque les taux d’intérêt généraux ou les taux d’intérêt directeurs sont bas, les prix des obligations à taux d’intérêt fixe élevé ont tendance à augmenter, alors que dans le cas contraire, lorsque les taux d’intérêt sont plus élevés, la valeur des obligations à taux d’intérêt fixe élevé diminue.

Un fonds d’obligations est également différent en termes d’obligations. Les obligations de titres d’État à intérêt fixe au sein de l’UE sont généralement considérées comme sûres, alors qu’une obligation en dehors de l’espace économique de l’UE comporte plus de risques mais aussi une plus grande chance de rendement. À cet égard, on peut conclure qu’un fonds obligataire diffère également en termes d’objectif d’investissement.

Que faut-il prendre en compte pour les fonds d’obligations ?

Les fonds obligataires ont longtemps été considérés comme un investissement relativement sûr, car les fluctuations de prix sont généralement moins prononcées qu’avec les fonds d’actions. Cependant, ils ont tendance à produire des rendements plus faibles. Toutefois, cette sécurité peut également être trompeuse et, d’autre part, le rendement peut être plus élevé que ce que beaucoup supposent. Elle dépend de la composition de l’axe d’investissement et des risques qui en découlent.

Il est également important de prendre en considération la structure des coûts de ces investissements. En période de faibles taux d’intérêt et de faibles rendements, les coûts des fonds et de la distribution sont plus importants.

Conclusion

Les fonds de ce type ne sont liés que de manière conceptuelle à la pension au sens de la retraite. En termes de contenu, il s’agit d’investissements dans des titres à revenu fixe, en particulier des obligations de titres d’État et de sociétés. Les revenus sont générés par les intérêts et les performances. La composante “intérêts” rend cette forme d’investissement relativement sûre. Le type d’investissement est déterminant pour la sécurité et le rendement éventuel.