Garantie de placement

La garantie de placement s’applique aux fonds d’investissement à capital fixe. Par le biais d’une garantie de placement, les partenaires de vente d’une société de fonds, par exemple, s’engagent en tant que garants à offrir les parts du fonds au public et à les commercialiser activement. Si toutes les actions ne peuvent pas être vendues dans le délai fixé, les garants se déclarent prêts à assumer, au moins temporairement, la différence qui en résulte. Cette garantie s’explique par le fait que la totalité de l’investissement est menacée si les fonds propres requis ne sont pas apportés. Afin d’éviter ce risque, une garantie est donnée pour le placement de toutes les actions. En fin de compte, la garantie de placement réduit donc le risque de retournement.

Risques liés aux fonds fermés

Un fonds d’investissement à capital fixe est un investissement d’entreprise. Il est donc essentiel que l’investisseur soit informé des opportunités et des risques et qu’il soit en mesure de les évaluer avant de décider de rejoindre un tel fonds. Un fonds bien positionné, avec un concept viable et économiquement bien pensé, peut générer des rendements extrêmement intéressants ; il constitue également un complément intéressant au portefeuille pour l’accumulation d’actifs privés. Mais il faut surtout connaître les risques et décider si l’on veut les assumer. Ce n’est qu’alors qu’un fonds fermé convient vraiment à l’investisseur. Les risques les plus importants sont les risques de perte et de fluctuation de la valeur et les obligations de contributions supplémentaires.

Dans le cas d’un investissement, il y a un risque de perte totale si le fonds connaît des difficultés financières. L’argent des investisseurs peut alors être complètement perdu. Une perte partielle est également possible si l’investisseur privé ne reçoit pas la totalité de son argent investi après la fin de l’investissement. L’obligation d’apporter des contributions supplémentaires signifie que les pertes menaçantes doivent être compensées par les investisseurs par des paiements supplémentaires. La garantie de placement est particulièrement importante pour réduire les risques.

La garantie de placement dépend du garant

Avec une garantie de placement, le garant garantit que le volume de fonds nécessaire à la réalisation de l’investissement sera effectivement atteint.
Exemple : Si un fonds fermé a un volume total de dix millions d’euros et que le garant fournit une garantie de placement d’un million d’euros, neuf millions d’euros doivent être apportés par les investisseurs à partir des ventes. Avec la garantie d’un million d’euros, le garant s’engage à verser cette somme au fonds si elle fait encore défaut à la fin du terme afin de réaliser l’investissement à temps. La crédibilité de la garantie de placement dépend beaucoup de la solvabilité du garant. Par exemple, il n’est pas très crédible qu’une société à responsabilité limitée au capital social de 25 000 euros émette une garantie pour un montant de plusieurs millions. Si vous voulez être sûr que la garantie de placement est viable, vous devez donc vous renseigner sur la solvabilité du garant. La garantie prononcée n’est vraiment utile que s’il est financièrement solide et peut augmenter le montant garanti en cas d’urgence.
Voici comment le processus de vente fonctionne en pratique

Les fonds d’investissement à capital fixe sont généralement mis sur le marché par des partenaires de distribution. L’initiateur du fonds travaille avec ces partenaires de distribution ; ils vendent les parts du fonds aux investisseurs. Les investisseurs ont la possibilité d’acheter des parts de l’investissement dans une période de souscription déterminée. La société de fonds recueille ainsi le capital nécessaire pour l’investissement prévu. L’offre de placement précise généralement un volume total en euros, qui doit être atteint par le capital collecté. Afin de garantir la ponctualité et le bon déroulement de l’investissement, le capital doit être intégralement collecté dans les délais prévus. Dans le cas contraire, l’investissement serait sérieusement compromis. En règle générale, le partenaire de vente est tenu d’émettre une garantie de placement d’un certain montant. Il interviendrait dans ce montant si l’argent nécessaire à l’investissement venait à manquer à la fin. Avec la garantie de placement, le garant fournit ainsi à l’investisseur une assurance importante que l’investissement prévu peut être réalisé en toute sécurité.

Les investisseurs doivent prêter attention aux points suivants

Les investisseurs doivent rechercher une garantie de placement si un montant fixe de fonds doit être disponible pour le démarrage réussi du projet avant une date limite. Ainsi, si un fonds pour les navires doit avoir réuni 25 millions d’euros à une certaine date, cet argent devrait être disponible à ce moment-là. Si le garant a émis une garantie d’un million d’euros, il devra payer ce montant si l’argent n’est pas entièrement perçu. L’investisseur reçoit ainsi la certitude que son argent n’est pas investi pour rien. Le plus grand inconvénient est encore une fois la solvabilité du garant. S’il ne peut pas exercer la garantie en cas de perte, celle-ci perd sa valeur.

La garantie de placement peut également s’appliquer à l’investissement de foule. Dans ce cas, des capitaux sont également mobilisés pour être investis conjointement dans un projet, une société ou un bien immobilier. De nombreuses plateformes d’offre offrent aux investisseurs une garantie de placement pour les mêmes raisons que les fonds fermés.