Instruments financiers

Les instruments financiers sont des droits et obligations contractuels qui régissent l’échange d’espèces entre au moins deux parties. Un exemple simple est le livret d’épargne, qui réglemente les modalités des dépôts d’épargne entre le client et la banque.

Chaque instrument financier présente des caractéristiques différentes. En fonction de l’objectif, du montant et de la durée d’un investissement, les investisseurs choisissent les produits financiers appropriés. Il est préférable de conserver la réserve liquide d’urgence sur le compte de dépôt à vue de la banque. L’accent est mis sur la liquidité de l’argent afin que les consommateurs puissent accéder rapidement et facilement à leur solde de crédit à tout moment. La sécurité de l’investissement est tout aussi importante, car cet argent doit toujours être entièrement disponible. La rentabilité doit être reléguée au second plan ; elle n’est pas le facteur décisif à cet égard.

Les trois critères d’investissement “rentabilité, liquidité et sécurité” sont collectivement appelés triangle magique de l’investissement. Ils constituent les orientations possibles d’un investissement, les trois critères ne pouvant jamais être remplis de manière égale en même temps pour un instrument financier.