Macrolocalisation

La localisation est considérée comme le critère le plus important dans l’évaluation des biens immobiliers. La macro localisation (en grec : large, large) est l’une des deux façons d’évaluer l’emplacement d’un bien immobilier et tient compte de la grande superficie qui l’entoure, de la ville et de la région. L’autre est la micro localisation.

Caractéristiques de la macro-localisation

Tant pour déterminer la valeur marchande d’un bien immobilier du point de vue des vendeurs et des investisseurs que pour l’évaluation par les locataires et les propriétaires intéressés, un regard sur la situation macroéconomique est un indicateur précieux. Des caractéristiques telles que les liaisons de transport suprarégionales, la prospérité de la région ou de la ville, ou les offres culturelles et les possibilités de loisirs et - assez banalement - la classification géographique aident à cet égard. Vous vivez en ville ou vous préférez vivre à la campagne ? Montagnes, mer ou plaines ?
L’évaluation de la propriété dépend également de ces caractéristiques pour la macro-localisation.

Facteurs matériels et immatériels de localisation

Lorsque l’on étudie la situation macro, les facteurs plus quantifiables tels que la puissance économique et les infrastructures peuvent être comparés à des facteurs plus subjectifs tels que l’offre culturelle ; on parle alors de facteurs durs et mous.

Par exemple, les charges d’émmission sont, comme prévu, plus élevées en ville qu’à la campagne, et le nombre de clubs et d’activités de loisirs peut être clairement déterminé ou estimé. Les facteurs doux dans la situation macro sont donc la réputation d’une ville ou d’une région, qui peut également motiver émotionnellement les investisseurs et les locataires à se décider pour ou contre une propriété et donc aussi influencer la valeur marchande de la propriété ou du terrain.

Analyses de localisation

Pour l’évaluation de la situation macro, une analyse de localisation peut également être utilisée, par exemple par des experts.
Une ville ou une région est examinée et évaluée selon des critères uniformes. Il s’agit généralement de facteurs économiques tels que le pouvoir d’achat, la croissance économique, le chômage et de facteurs spécifiques tels que les taux d’inoccupation, l’indice des loyers et les coûts moyens des terrains à bâtir/des appartements dans le cas des analyses de localisation des biens immobiliers.