Résidence principale

La résidence principale est définie comme l’habitation occupée de façon habituelle et à titre principal par une ou plusieurs personnes, par opposition à la résidence secondaire. Il n’est pas possible de posséder deux résidences principales.

Son intérêt est essentiel pour les autorités civiles et militaires : connaître le lieu principal de vie d’une personne permet de déterminer certains impôts, ouvre droit à inscription sur les listes électorales et sert, bien entendu, de domiciliation.

De nombreux frais sont à compter lors de l’achat et de la détention de la résidence principale, à savoir :

  • Les impôts locaux
  • Les charges de copropriété (frais d’entretien du logement, etc)
  • Remboursement des mensualités si souscription à un crédit pour financer l’acquisition
  • Les « frais de notaire », qui comprennent les honoraires du notaire mais surtout des droits de mutation (taxes et autres droits) revenant à l’Etat.

Lors de la revente, quelle que soit la nature du bien (appartement, maison, chalet…), la vente d’une résidence principale est exonérée de tout impôt au titre des plus-values à condition que le logement constitue la résidence principale du vendeur au jour de la cession.