Revitalisation de l'immobilier

La revitalisation de l’immobilier est une mesure qui va bien au-delà de la simple rénovation. La revitalisation de l’immobilier résidentiel, de bureaux, commercial et aussi industriel ne représente pas seulement une adaptation des bâtiments à un usage contemporain. Il comprend également des stratégies que la direction d’un projet de développement immobilier utilise pour rendre le bâtiment concerné à nouveau compétitif sur le marché.

Pourquoi la revitalisation ?

Outre la réorganisation des structures d’utilisation d’un bien immobilier, d’autres options telles que la démolition et la nouvelle construction ou simplement la rénovation de la structure du bâtiment peuvent bien entendu être utilisées. Toutefois, selon le projet, des obstacles économiques et officiels peuvent se dresser sur le chemin.
Comme la protection des monuments historiques. Si un bien ou une installation fait l’objet d’une ordonnance de préservation, la démolition est exclue et même la rénovation pure n’est pas une véritable alternative, car l’architecture des décennies passées va généralement à l’encontre des concepts d’utilisation modernes en termes d’aménagement de l’espace. En outre, bien que le bâtiment soit remis dans un état commercialisable grâce à une rénovation, il est tout à fait possible que l’espace utilisable qu’il contient ne réponde pas aux besoins actuels des commerçants ou des personnes à la recherche d’un logement. La conséquence peut être une longue vacance de poste.

La revitalisation en vaut-elle toujours la peine ?

C’est une question à laquelle on ne peut répondre qu’après un bilan approfondi et une analyse des conditions-cadres structurelles, juridiques et économico-organisationnelles. Toute une série de facteurs qui influencent le projet doivent être pris en compte - tout comme la mise en œuvre du projet influence son environnement.

Le ou les promoteurs du projet doivent effectuer des analyses de l’emplacement et de la propriété dans l’étude de faisabilité.

Il s’ensuit le calcul de rentabilité, dans lequel les concepts de localisation spécifiés par le développement urbain sont pris en compte, par exemple pour les circonstances particulières d’une localisation en centre-ville.

L’étape suivante est l’optimisation du concept fonctionnel avec l’intégration des besoins des investisseurs ainsi que des futurs locataires ou titulaires de baux, qu’ils soient commerciaux ou privés.

Dans l’analyse de l’environnement, l’emplacement de la propriété est pris en compte et la situation réelle est déterminée. Cela signifie qu’il faut déterminer les fréquences du trafic et des clients, l’infrastructure donnée par le développement urbain et aussi quels concepts et mesures sont disponibles auprès des municipalités respectives ou d’autres promoteurs de projets. On peut en tirer des conclusions sur la meilleure utilisation possible du bien à revitaliser. L’analyse environnementale prend également en compte les friches industrielles ou les bâtiments vacants dans le voisinage du projet. Dans certaines circonstances, l’expansion du projet par l’achat et la construction ou la conversion de ces friches industrielles ou de ces bâtiments vacants peut être intéressante : D’une part, en raison de l’appréciation du lieu et, d’autre part, en raison du profit à en attendre. Une condition préalable est que le concept global de la revitalisation le permette.

La revitalisation de l’immobilier dans son ensemble est presque toujours la meilleure solution que la démolition et la nouvelle construction ou simplement la rénovation. En particulier dans les centres-villes, la revitalisation est généralement non seulement la solution la moins chère par rapport aux nouveaux bâtiments, mais aussi celle qui présente les meilleures perspectives de rentabilité, tant pour les investisseurs que pour les utilisateurs ultérieurs.

Autres avantages de la revitalisation

Même après la revitalisation réussie, les mesures de reconversion qui ont été prises et le changement des structures d’utilisation ont apporté un soulagement considérable pour la gestion de la propriété. Cela commence par la simplification de la gestion des installations grâce à la modernisation des infrastructures, se poursuit par des revenus locatifs et de location plus élevés grâce à l’amélioration de la gamme de services adaptés à l’environnement et se traduit en fin de compte par une valeur marchande nettement plus élevée de la propriété. Ce dernier point de la valeur marchande plus élevée est en outre soutenu par une meilleure prévision de l’emplacement, car les propriétés projetées ou déjà achevées dans le cadre de revitalisations ont souvent un effet magnétique et entraînent d’autres projets similaires dans les environs.

Quel est le degré de risque de la revitalisation d’une propriété ?

L’analyse de la localisation précédente est un aspect important qui minimise les risques de revitalisation. Par rapport aux projets de construction et de refinancement, la revitalisation permet un calcul très viable des bénéfices des dépôts grâce à l’analyse intensive de tous les aspects et au concept d’utilisation global, de sorte que les structures de sécurité des propriétés de revitalisation sont encore plus optimales.